Blog
Flèche

Changement d'heure


Note Client
rating_selected
rating_selected
rating_selected
rating_selected
rating_selected

Introduction Courte
En 1918, pendant la Première Guerre mondiale, la Chambre des Communes du Canada a adopté la loi concernant l’utilisation de la lumière du jour dans le but d’économiser l’électricité et de maximiser l’utilisation de la période d’ensoleillement...

Article

En 1918, pendant la Première Guerre mondiale, la Chambre des Communes du Canada a adopté la loi concernant l’utilisation de la lumière du jour dans le but d’économiser l’électricité et de maximiser l’utilisation de la période d’ensoleillement. En 2006, le Canada a adopté la loi sur le temps légal visant à normaliser l’heure entre le Canada et les États-Unis qui venaient d’adopter l’Energy Policy Act of 2005 ayant pour but l’économie d’énergie dans une optique environnementale. Depuis 2007, la période d’application de l’heure avancée est plus longue de 4 ou 5 semaines puisque nous avançons maintenant l’heure le deuxième dimanche de mars plutôt que le premier dimanche d’avril et que nous revenons à l’heure normale le premier dimanche de novembre plutôt que le dernier dimanche d’octobre.

 

Le changement d'heure deux fois par année vise à réduire la consommation d'énergie, mais qu'en est-il vraiment? Et cette réduction contestée est-elle suffisamment importante pour justifier la perturbation du sommeil de millions de Canadiens? Différentes études réalisées aux États-Unis, en Grande-Bretagne et en Australie notamment, concluent tour à tour que l'heure avancée réduit très peu la consommation d'énergie, n'a pas d'impact ou même qu'elle augmente légèrement la consommation d'électricité.

 

L'heure avancée doit permettre de réduire l'utilisation de l'éclairage le soir, mais l'éclairage représente moins de 4 % de la consommation d'énergie résidentielle. Dans les dernières années les ampoules incandescentes ont été remplacées par des sources lumineuses bien moins énergivores.

 

Le changement d'heure nuit-il au sommeil?

 

Pour la plupart des gens, une heure de sommeil ne cause des dérangements que durant une journée ou deux. Mais certaines personnes en ressentiront des effets plus longtemps.

 

Un décalage d'une heure peut perturber la durée et la qualité du sommeil pendant plusieurs jours.  Du point de vue du sommeil, il y a des défis. Cette période de transition est difficile pour certaines personnes, en général pour ceux qui sont aux extrêmes : ceux qui dorment peu sont plus à risque. Alors leur perturbation pourrait durer une semaine. Reculer l'heure en automne n'a pas nécessairement d'effet très positif non plus. Si on se couche plus tard, l'horaire de sommeil peut être perturbé également et beaucoup de gens n'utilisent pas toute cette heure supplémentaire pour dormir. Les personnes qui souffrent de dépression, de bipolarité ou de trouble affectif saisonnier sont également plus vulnérables aux changements d'heure.

 

 

À découvrir...
Les Surprises Doux
56.99$
48.95$
Détails
56.99$
48.95$
Le bouquet bonheur instantané  de LeFleuriste.com
Détails
75.99$
64.95$
Soit mon amour de LeFleuriste.com
83.99$
71.95$
Détails
83.99$
71.95$
Le Coeur Précieux
63.99$
54.95$
Détails
63.99$
54.95$